Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oxygène Challenge

Publié le par adrenaline2fr.over-blog.fr

C'est parti,

Nous sommes mercredi, le départ se fait de Brette les Pins: direction SUPERLIORAN pour l'OXYGEN CHALLENGE.
Je vous passe le voyage et les quelques émanations gazeuses de certains pour en arriver à:
jeudi matin, VIC SUR CERE, plus que 10 KM, il fait beau et chaud, ça va être sympa sunny 
15' plus tard: SUPERLIORAN.... on avait tout faux: c'est brumeux, humide et froid!!!!!!!!!!! scratch 

Il est donc 10h environ, il fait 8° (maximum... leur thermomètre doit déconner!!!), on va chercher nos dossards, notre première épreuve est à 11h37 pou moi et 11h42 pour Seb.
On s'habille et se présente sur la ligne vers 11h25 et là le speaker ne se trompe pas il annonce:
"c'est maintenant au tour des grosses pointures de partir..." dire qu'on voulait passer incognito! Smile blague à part: partirons juste avant nous: Thierry Breuil (triple champion de FRance de Trail et vice champion du monde course ascensionnelle), Maud Giraud (x fois championne de France etc...),Gilles Guichard...et j'en passe.
Puis Fabbro David et MOitié Sebastien!!!!!!! 
LE principe est simple:
il faut monter la haut le + vite possible: 150 de dénivelé sur... environ 400 mètres!!!



C'est dur:



Vraiment dur:



Mais c'est pas long: 6min21 pour moi et 6'31 pour Seb.... nous sommes éclatés, on a les poumons en feu et toussons comme des malades, le goût de sang dans la bouche et bien présent et cet effort a été très très dur!!!
Nous finissons 80 et 94è au scratch sur 228, le vainqueur a mis 4'34!!!!!!!!!!! ENORME!

L'après midi, on profite du village d'exposants sous les nuages, on va même se faire prêter des chaussures pour la course du vendredi: des HOKA pour Seb et des TECHNICA pour moi... cool, des pompes neuves.
On va voir les finales des courses ascensionnelles (femmes et hommes) dans une super ambiance digne du tour de France.
Pasta party
Puis jeu et dormage!
Réveil vendredi à 7h15 pour prendre le téléphérique à 8h00 pour l'ENDURO TRAIL: 25 Km 1300+ 1800- mais seulement 5 portions de chronométrées de 650m à 1km600!
Arrivés en haut du téléphérique, pb de balisage.... et qui s'y colle pour rétablir tout ça: Thomas Lorblanchet (champion du monde de Trail 2009): photo:!!!!!!!



Et c’est parti… encore une fois, on est sous les nuages, mais cela va bien vite se lever pour laisser place à un beau soleil :



On emprunte une partie du parcours VTT : vous auriez juste ADORE les guys !!! what about those single tracks over the mountains !!!!!!!!!!!
Après 6km de rando course sur de magnifiques crêtes, 



il est temps pour nous, de se coller à la 1ère spéciale :
1350m avec une belle petite bosse à grimper puis belle descente : Mag part, puis Seb, puis Moi… on finit respectivement en 6’51, 5’44 et 5’23… ça c fait ! Direction la 2nde spéciale.
On marche longtemps et voyons déjà ce qui nous attend :



Nous y voilà : 1250 mètres pour 330 D+
Encore un fois, les jambes vont pleurer, on part dans l’ordre inverse de tout à l’heure, le départ est assez peu pentu mais cela s’accentue au fur et à mesure pour finir mains au sol dans le pierrier tellement la pente est raide !!!!
13’13 pour moi, 13’16 pour Seb et 15’41 pour Mag… on pouvait pas faire bcp mieux !
Vu d’en haut, ça donne ça :



Nous, on file ensuite tout droit au fond sur gauche….

Ravito : le seul puis après une belle grimpette LA SPECIALE pour laquelle j’étais venu : celle qui va me permettre de voir si je suis un bon ou un très bon descendeur (ou un bon gros naze !!) La spéciale 3 : une belle descente technique avec de la pierre, des rochers, des trous, des relances, bref que du bonheur : 1650 m… 100d-
JE pars comme un balle, double 6/7 concurrents et prends mon pieds même si je suis vraiment à la limite du raisonnable, mais je veux me comparer aux meilleurs !
Je mettrai 5’20, quant à mes copains de jeu…. Je sais pas !!!! explications ? ok :
On repart de cette spéciale et grimpons à nouveau une bien belle bosse, arrivés en haut, une benévole nous arrête : « on ne va pas plus loin, alerte météo, orage avec foudre prévu, vous redescendez dir. L’arrivée tout de suite ! » SPECIALE 3 et 4 annulées car certains concurrents ont été déviés avant la 3 (je ne saurais pas ce que je vaux !!! suis vert !!!!!!!)
On descend donc en marchant en discutant avec… des gens ;-) (hein Seb ?)
IL reste alors la spéciale 5 quelque peu modifiée car elle devait monter puis descendre, elle ne fera que descendre (ou presque) afin d’avoir ce fameux profil descendant, elle fait donc environ 500mètres jusqu’à la ligne d’arrivée finale !
Moi, puis Seb et Mag : 1’39/1’40/2’03
Je suis 20è sur cette spéciale (et Seb 7/8 places derrière car plsrs en 1’39) sur 360 !!!
Quel regret pour cette spéciale 3, m’enfin, j’ai envoyé un mail à l’orga afin d’avoir les temps chronométrés.
Au final sur cette 2ème journée : nous finissons 82/92 et 200è au scratch sur les 360 classés (382 au départ)
Nous passons la ligne et la pluie arrive… ouf !!! quant à l’orage !!! jamais vu !!! 

Douche, on rend les chaussures qui nous ont beaucoup plus, Seb va même bientôt lâcher un petit billet ;-), et on file chez l’osthéo pour être d’attaque le lendemain, puis pasta party.

Samedi : on rigole plus : 45Km et 2200+ et 2200- le départ est à 9h00.
OBJECTIF : autour de 8h00, en tout cas entre 7h30 et 8h30
Des orages sont annoncés, le parcours de 70 Km a été modifié, en sera-t-il de même pour nous ? En tout cas, la veste imperméable est dans le sac.
Ça commence fort par l’ascension du plomb du Cantal 700+ d’entrée… au moins ce sera fait !
Nous passons au sommet en 52’ (30’ pour les 1ers) et il fait déjà chaud…
On déroule les jambes gentiment car maintenant, on a 8/9 Km de descente alors on avance bien, on double même pas mal… pour arriver au 1er ravito du 13Km. On retire une couche, on boit, une tranche de saucisson, je prends un gel et c’est reparti.
On court, on court, ça descend toujours et donc on double (on aime, que dis-je, on adore les descentes !!!!) et on retrouve les parents de Seb et leurs amis sur le bord de la route, une petit bise et on redécolle, on là Mag qui nous attend en tenue de coureuse (ou presque) et qui va faire un bout de chemin avec nous, prendre quelques photos :




LA forêt traversée est juste MAGNIFIQUE, que du bonheur !!!!!!!!!!!
Nous traversons THIEZAC, la boulangerie nous fait de l’œil mais non, ce serait pas sérieux, la fontaine me fait de l’œil et là : OUI, je m’arrose copieusement car j’ai très chaud et une belle ascension de 700m nous attend.
Seb mène le train, ça monte correctement mais un peu vite selon moi (et Mag qui peine à nous rattraper), j’ai pas de bonnes sensations dans les jambes mais je m’accroche pour arriver au 2nd ravito.
J’en profite pour demander à Mag de m’étirer car même si j’ai pas de douleur, je le sens pas !! On se restaure et on repart pour les 300 derniers mètres à grimper (sans Mag), ça monte beaucoup moins raide mais malgré cela, il nous faut venir en aide à un trailer pourri de crampes :-O
On double du monte dans cette ascension… 5/6 peut être et que dire de la descente ou comme d’hab’ on tartine bien et on en double un paquet.
3ème ravito : les supporters sont là, à priori on serait environ 180ème (400 au départ), une rivière coule, je m’arrose à nouveau car il fait chaud, lourd. L’endroit est magnifique, une bien jolie cascade, et les photographes ne s’y sont pas trompés ils sont tous là : journaux, orga. Etc… et bien sûr Mag, bon d’accord : la photo :



Les parents de Seb nous crie un YYYEEESSS IIIII c’est bon ça !
500 mètres à grimper, c’est parti, les jambes sont de retour, je suis SUPER bien, je monte ça au train, double un paquet de monde, Seb suit un peu derrière et double aussi, je l’attendrai la haut pour la photo mais… non pas de photo, BUG de téléphone !!! 
Alors on redescend et vous l’aurez compris……… YYYYYEEEESSSSSSSSSS IIIIIIIIIIIIIIIIIIII ça dépote grave, les concurrents nous prennent pour des malades, on dirait qu’on commence la course, c’est trop bon, c’est grisant !



Dernier ravito, il nous reste 13Km, on en est à 5h25 de course, les 7h30 devraient pouvoir se faire… et pourquoi pas les 7h00 ?????
Il reste une petite ascension de 200 et quelques bosses alors c’est parti, nous quittons nos supporters pour ne les retrouver qu’à l’arrivée.
Dernière photo :



Et on court, on double, on double et on double encore ! Que c’est bon de se voir « frais » après quasi 6h00 d’efforts.
On est en sous bois, il fait bon et le sentier est roulant, c’est super ! On évite à un coureur de se perdre… ouf !
Les 200 mètres s’avalent facile, puis il nous reste 5Km, et 2 petites bosses… en haut de la 1ère, on retrouve les concurrents du 70Km, puis grosse descente technique et là !!!
AïE !!! Seb se fout la cheville en l’air, il doit marcher 3/ 4 ‘ puis il se remet à trottiner… ouf… puis à galoper… il reste 2Km et là il fait son Seb :
« Viens on grille les 2 qui sont devant » « Ok on trottine jusqu’à la route »… mais arrivant à la route il ne s’arrête pas !!! le salaud !!!!!!!!!!! alors on court, et on court et on en double pas 2 mais 7/8, la dernière bosse se fait en marchant vite, on double encore !!!
Nous voilà au départ de la spéciale 5 courue hier en 1’39/40 et là encore on lâche tout et sur ces 400/500 mètres restants, on finit à bloc afin d’en redoubler encore… YYEEESSS IIII
ON Y EST :



L'ARRIVEE

6h51'21
142 et 143ème sur 400 au départ et 320 classés


On a regagné 40 places sur les 20 derniers Kilo, on a bien géré, on est super content de notre course, on finit quasi frais et le lendemain, quoiqu'un peu dures, les jambes sont biens...
que du bonheur!
Il nous manque maintenant notre classement au challenge, qui devrait bientôt paraître mais à l'issue de la 2ème journée, nous étions autour de la 50ème place..
D'où cette proposition: l'année prochaine, on y va en troupeau, chacun s'inscrit sur les épreuves de son choix et les inscriptions prises en charge par l'asso... 
XT, Guifs, vous auriez été malades: du VTT en essai (valeur moyenne 2000 euros jusqu'à 6000...) de la descente, du jump, de l'enduro, un village expo. super bref, il faut y retourner.



Les autres: plus trailers, de nombreuses distances, un concept sympa, une super ambiance, des payasages magnifiques....

Commenter cet article